Des substances douteuses dans nos cosmétiques…

Les crèmes antirides …du « rêve » vendu à prix d’or dans tous nos magasins. La cosmétique est un marché colossal en terme économique et c’est aussi certainement le secteur où le prix est le plus élastique. Croiriez-vous que ce produit ultra-performant antirides, pour une « jeunesse éternelle » avec une composition à base de tensio-actifs novateurs est efficace, si vous pouviez l’acquérir pour quelques euros ? Or l’efficacité d’un produit ne dépend pas forcément du prix qu’on est prêt à investir. L’image publicitaire et le rêve étant des facteurs de motivation dans le marché de la cosmétique, le prix est vraiment associé à l’image que le produit veut donner ! Or on est souvent déçu de l’efficacité d’un produit après l’avoir adopté

Plus grave : on trouve de nombreux produits qui pourraient potentiellement être dangereux. Notre peau absorbe environ 60% des substances qui lui sont directement appliquées, ce qui veut dire que notre corps absorbe jusqu’à 2 kilos de produits de synthèse par an. Actuellement on ignore les effets secondaires de certaines molécules ajoutées aux produits cosmétiques.

Le plus toxique de tous ces produits de beauté est sans doute le rouge à lèvre, absorbé rapidement et facilement par la peau fine et délicate des lèvres. Il contient parfois du polyvinylpyrrolidone, avec de la saccharine, des colorants et parfums artificiels.

Précisons que les composants chimiques de synthèse ont un autre désavantage : notre écosystème cellulaire est soupçonné de ne pas « reconnaître » ces molécules inventées. Cette incompatibilité pouvant provoquer des réactions plutôt désagréables : intolérance, allergie, rougeurs.

Comme un nombre croissant de personnes, vous consommerez peut-être, pour avoir l’esprit serein, des cosmétiques dits « naturels ». Pourtant, restez vigilant. Le boom des cosmétiques et médecines naturelles pose un autre problème. Selon le WWF, suite à cette progression rapide du « bio », la nature est à certains endroits littéralement pillée et bon nombre de plantes médicinales sauvage en font les frais. Certaines espèces tels que le thym sauvage, le drosera sont non seulement en périls mais leur récolte massive déséquilibre l’ensemble de l’écosystème.

De quoi est composé votre crème antirides ?

Toutes les crèmes antirides vendues dans le commerce ont pratiquement la même composition : de l’eau avec une huile en général issue de la chimie pétrolière, donc une huile minérale.

Ensuite vous avez des principes qui améliorent la technique de la crème, sa texture, et puis, en dernier, donc vraiment à la fin… Vous avez des principes actifs antirides, antioxydants, qui ont un effet attendu pour l’efficacité de la crème.

Voici quelques un des composés trouvés habituellement dans les crèmes antirides (grandes marques ou pas):

Libérateurs de formol (l’imidazolidinyl urea et le diazolidinyl urea)

Phénoxyéthanol (conservateur),

Iodopropyl butylcarbamate

Butylparaben et Isobutylparaben

Allergènes fréquents (Hydroxyisohexyl 3-cyclohexane carboxaldehyde et Hydroxycitronellal)

BHT/BHA (empêche les huiles de rancir),

Filtres UV ayant des effets sur le système endocrinien (l’éthylhexyl methoxycinnamate et le butyl methoxydibenzoylmethane)

Propylparaben

EDTA qui est un conservateur permettant de garder le produit plus longtemps.

Les effets de ces composants sont toujours sujets à caution, et seront probablement retirés des compositions lorsque les liens entre ces produits chimiques pétroliers et des maladies ou accidents auront été prouvés.

Mais l’industrie cosmétique est très puissante, il suffit de voir le matraquage des campagnes de publicité sur le petit écran pour s’en convaincre !

En attendant que les grands groupes cosmétiques se mettent véritablement à produire des soins fiables et non toxiques, vous pouvez parfaitement vous fabriquer vous même un sérum antiride 100% naturel et qui tient ses promesses avec succès!

Mais quelles huiles essentielles antirides choisir?

Vous pouvez, au choix, mélanger une goutte d’huile essentielle dans:

– un peu d‘huile végétale: prenez une huile végétale antirides, riche en acides gras essentiels et/ou en vitamine E: huile d’onagre, bourrache, germe de blé, figue de Barbarie, rose musquée, noyaux d’abricots, avocat.

– une noisette de beurre de karité préalablement chauffé et réduit en pommade fluide dans le creux de la main,

– ou tout simplement votre crème de jour habituelle (inutile qu’elle soit déjà antirides!).

Palmarosa

Le Palmarosa est une herbe de la famille des Graminacées, qui vient généralement d’Inde. L’huile essentielle de palmarosa est très parfumée, avec une odeur florale délicate qui fait penser à celle de la rose. Elle est l’une des meilleures huiles essentielles pour traiter les problèmes de peau, et de ce fait est particulièrement indiquée en soins anti-âge. Cette huile essentielle est interdite durant toute la grossesse.

Géranium rosat

Le Géranium rosat nous vient de Chine. Ce sont les feuilles de la plante qui sont utilisées pour obtenir une huile essentielle à l’odeur sucrée, forte, voire entêtante, très utilisée en parfumerie. Comme le palmarosa, le géranium permet de traiter de nombreux problèmes cutanés, et c’est un bon allié antirides.

Bois de Rose

Le bois de Rose est un arbre de la famille des Lauracées qui pousse dans la forêt tropicale amazonienne. On en extrait une huile essentielle à l’odeur proche de celle de la rose, à la fois puissante et très agréable. C’est une huile essentielle très douce, bien supportée, que l’on prescrit même parfois pour les bébés. Elle permet de traiter également les vergetures et les rides.

Ciste ladanifère

Le ciste est un arbuste qui pousse sous les climats chauds et secs (Corse, Espagne…). Ses feuilles et ses rameaux donnent une huile essentielle au parfum chaud et fruité, qui a conquis de nombreuses femmes qui l’utilisent comme soin anti-âge, pour lutter contre le relâchement cutané. Attention si vous êtes sous traitement anticoagulant, car il peut y avoir des interactions avec cette huile essentielle.

Citron

L’huile essentielle de citron provient des zestes du fruit, son odeur fraîche est typique des agrumes. Le citron est une huile essentielle intéressante car elle permet, en plus de son action antirides, de lutter contre la couperose: voilà un soin du visage polyvalent! Cette huile essentielle est à utiliser toujours diluée car elle peut être irritante. Attention également à ne pas l’utiliser avant une exposition au soleil, car en raison de son action photo sensibilisante (les UV peuvent alors être à l’origine de taches brunes… ce qui n’est pas vraiment le but recherché). A réserver aux jours pluvieux ou à l’hiver!

Quelques précautions:

Attention, veuillez respecter les doses mentionnées dans la recette. Pas question de se tartiner abondamment le visage avec des huiles essentielles pures! Leur très forte concentration en molécules actives et leur action puissante rendent nécessaire leur dilution dans une huile végétale, surtout si on les utilise régulièrement, voire quotidiennement.

Avant toute application définitive, faîtes un test cutané sur le bras pour voir si vous n’avez pas de réaction allergique.

 – Attention aux huiles essentielles photo sensibilisantes (citron, petit-grain bigaradier: éviter de s’exposer au soleil dans les heures suivant l’application, ou à utiliser en soin de nuit)

– Prenez garde également aux interactions avec certains médicaments (par exemple, éviter le ciste ladanifère en cas de traitement anticoagulant),

– Il ne faut pas utiliser les huiles essentielles pendant la grossesse et l’allaitement.

Recettes de base pour vos soins antirides maison

Prenez comme base votre crème de jour que vous utilisez quotidiennement ou tout autre crème hydratante de base.

Ajoutez à celle-ci :

– 1 gte d’huile de Bois de rose

– 1 gte d’huile de Rose de damas

– 1 gte d’huile de Géranium

Ces huiles sont aussi antifongiques et anti-infectieuses.

– Faites votre huile antivieillissement, la recette :

– prenez comme base :

– 10 ml d’huile végétale bio (amande douce, argan, jojoba, macadamia, rose, etc.)

– ajoutez : 1 ml de Rose de damas, 1 ml de Ciste de ladanifère, 3 ml de Bois de rose, 3 ml de Palmarosa, 3 ml de Géranium.

– Mélangez. Votre huile antirides est prête.

– A appliquer matin et soir à raison de 3 à 4 gouttes maximum sur la peau (visage).

– A conserver à l’abri de la lumière dans un récipient en verre.

Share Button
Elise

Elise

Passionnée d'aromathérapie, de cuisine végétarienne et bio, je vous propose ici mes astuces du quotidien qui tournent autour du bien être, à travers des alternatives économiques et faciles pour être bien au naturel, tout en respectant notre santé et notre l'environnement.
N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions.
Elise

Les derniers articles par Elise (tout voir)

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Creez votre soin antirides avec les huiles essentielles !"

Soyez notifié des commentaires
avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Les mieux notés
Yolande
Invité

Je veux savoir les crème antirides et anti vieillissement sont les mêmes oui ou non ou ces deux recettes différentes.Merci

Fermer le menu