Share Button

Il faut bien le reconnaître…les déodorants chimiques tiennent leur promesse : tu ne transpires pas et du tu sens bon les tropiques, la vanille ou la fleur ! Toutefois, ils sont souvent bourrés d’aluminium et/ou autres substances toxiques et cancérigènes.

J’ai moi-même longtemps utilisé des déodorants en tout genre : Ushuaïa, Rexona, Narta etc etc.

Ça me permettait d’éviter les fameuses auréoles sous les aisselles, qui en plein été, ont le don de me rendre honteuse !

Je me souviens, lorsque j’habitais à Paris et que je prenais le métro, croyez-moi en plein été, j’avais envie d’hurler aux gens « mettez du déo p***** !! ». Mais moi, je me sentais protégée grâce à mon super déo efficacité 24h00!

En novembre 2011, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a étudié un lien éventuel entre le cancer du sein et l’exposition aux produits anti-transpirants contenant de l’aluminium.

Suite à cette analyse, l’Afssaps assure qu’elle n’a pas pu mettre en évidence de « lien entre cancer et exposition à l’aluminium par voie cutanée ». Quelle blague…Quand on sait que le cancer du sein s’est multiplié ces dernière années, le lien est tellement évidant qu’il rend aveugle !

Vous pourrez trouver le compte rendu de cette étude en cliquant ici: évaluation_risque_aluminium_dans_cosmétiques

Pourquoi utilise-t-on de l’aluminium dans les déodorants ?

Il est utilisé pour resserrer les pores et réduire la transpiration. Mais  l’aluminium est potentiellement toxique pour le système nerveux et pour les os ; il est également susceptible de provoquer des anémies.

Bon…j’ai donc essayé les déos bio : pas de présence d’aluminium mais alors pas efficaces du tout ! Et surtout très chers. J’ai également acheté une pierre d’alun : je cherche encore son efficacité ! J’ai vraiment pas été convaincue par ce type de déodorant naturel.

Voici un petit résumé des recommandations de l’Afssaps:

  • restreindre la concentration d’aluminium dans les produits anti transpirants ou déodorants à 0,6%. Cette valeur est volontairement exprimée en aluminium, afin qu’elle puisse s’appliquer aux différentes formes utilisées dans les produits cosmétiques,
  • ne pas utiliser les produits cosmétiques contenant de l’aluminium sur peau « lésée » (= peau épilée). En effet, étant donné la forte absorption rapportée dans ces conditions, il serait nécessaire d’informer le consommateur que les produits anti transpirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage ou en cas de lésion de la peau de type microcoupures. L’Afssaps préconise que cette information figure sur les conditionnements. Pour information : le taux d’absorption de ces produits par voie cutanée, 0,5% sur une peau normale, 18% sur une peau «lésée».

Voici quelques composants dangereux pour votre santé probablement présent dans vos déodorants:

Aluminium chloryde.

Aluminium chlorydrate.

Aluminium chlorydrex.

Aluminium chlorydrex PG, un agent actif antitranspirant.

Aluminium sesquichlorydrate.

Aluminium zirconium trichlorhydrex GLY.

L’aluminium mais aussi le Triclosan est également toxique

Le Triclosan est un agent antifongique et anti bactérien. On le trouve dans des savons, dans des déodorants, des produits contre la transpiration. Cette substance est un produit chloré et est donc un très bon bactéricide, elle est néanmoins nocive pour le fonctionnement du foie chez un homme ou une femme.

La boucle est bouclée : s’épiler et se mettre du déodorant devient incompatibleInconcevable n’est-ce pas ?! J’ai du mal à imaginer les futures publicités pour les déodorants avec des femmes qui ressemblent à des yetis… !

En achetant le livre « la bible des Huiles Essentielles »de Danielle Festy, j’y ai appris que le Palmarosa pouvait être un déodorant. Une nouvelle solution pour moi ? Ok. Essayons. J’ai donc acheté un flacon. Il m’a coûté environ 4 € et a duré…plusieurs mois ! En effet, il suffit d’appliquer une goutte sur chaque aisselle. J’ai rapidement adopter cette pratique quotidienne. Bien que ma transpiration n’était plus bloquée, je sentais l’odeur jusque la fin de la journée. Souvent, les gens s’interrogent sur mon parfum. Si ils savaient !

Autant vous dire que le choix était vite vu : économiquement parlant, il n’y avait pas photo avec l’achat de déodorants classiques.

Il faut savoir que le Palmarosa est une plante de grande taille qui appartient, comme la citronnelle, à la famille des poacées. Ses feuilles, longues et étroites, exhalent, quand on les froisse, une senteur proche de celle de la rose. Ses fleurs en panache ressemblent à celles du géranium. Le Palmarosa joue un rôle important depuis des millénaires en médecine indienne traditionnelle (Ayurveda) pour lutter contre la fièvre et les infections. Son odeur douce et fleurie apaise le mental, calme l’anxiété, tonifie l’esprit. On retrouve des cultures de Palmarosa en Inde, au Pakistan, en Indonésie, au Brésil, à Madagascar et aux Comores. Il est distillé en Inde et en Turquie depuis le XVIIIe siècle.

Assez peu connu en phytothérapie occidentale, le Palmarosa fut longtemps employé pour escroquer le commerce de l’huile essentielle de Rose, son odeur pouvant s’y rapprocher. Aujourd’hui encore, cette huile étant beaucoup moins coûteuse que celle de Rose, elle est parfois diluée avec elle ! Méfiez-vous donc si vous achetez cette huile dans des commerces douteux ou inappropriés.

Quelles sont les propriétés de l’huile essentielle de Palmarosa ?

L’huile essentielle de Palmarosa est antibactérienne, antivirale et antifongique. Elle draine la lymphe et soigne efficacement tous les problèmes cutanés, les mycoses et la transpiration.

Elle permet la régulation de la production du sébum, favorise la cicatrisation et hydrate.

Elle est indiquée en cas de  fatigue nerveuse, vaginite, mycoses, transpiration excessive, acné, pellicules.

Pellicules: ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Palmarosa dans votre flacon de shampoing. En plus de traiter le problème, cela parfumera vos cheveux.

Transpiration : Appliquer du bout du doigt une goutte d’huile essentielle de Palmarosa pure sous les aisselles épilées, propres et sèches (juste après la douche). Vous pouvez mélanger cette huile essentielle avec celle de Sauge, qui régule la transpiration et/ou celle de menthe ou lavande pour un parfum frais et sans odeur (ces huiles ont une action antibactérienne qui va neutraliser les odeurs issues des bactéries)

Choisissez une huile essentielle bio afin de limiter l’exposition aux métaux lourds dans votre organisme.

Acné : mettez quelques gouttes dans votre pot de crème quotidienne. Ne pas appliquer sur les yeux !

Et vous quelle solution avez-vous adopté pour troquer votre déodorant chimique ?

A bientôt.

Elise

Elise

Passionnée d'aromathérapie, de cuisine végétarienne et bio, je vous propose ici mes astuces du quotidien qui tournent autour du bien être, à travers des alternatives économiques et faciles pour être bien au naturel, tout en respectant notre santé et notre l'environnement.
N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions.
Elise

Les derniers articles par Elise (tout voir)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Soyez notifié des commentaires
Fermer le menu