L’alchémille pour réguler le cycle féminin

Quelles sont les propriétés de l’alchémille?

L’alchémille est une plante qui s’adresse principalement aux femmes puisqu’elle intervient dans les problèmes gynécologiques. L’alchémille aide à diminuer la douleur des règles (syndrome prémenstruel) ou en cas de règles trop abondantes (elle freine les hémorragies) et régularise les cycles. En effet, elle possède une action dite  » progestérone-like « , c’est-à-dire proche de la progestérone, donc hormonale. Elle permet également de stopper la diarrhée bénigne, notamment chez la femme enceinte mais aussi d’activer la circulation sanguine (c’est un remède anti-jambes lourdes). L’alchémille possède également des propriétés cicatrisantes : elle permet de cicatriser plus rapidement les plaies. Vous pouvez aussi l’utiliser en compresses pour diminuer les vergetures.
Prise en bain de bouche, elle aide également à maintenir une bonne hygiène buccale, pour soigner les aphtes ou pour soigner une angine.
 
L’alchémille doit son nom aux alchimistes qui considéraient la rosée de ses feuilles comme une eau céleste indispensable à la préparation de la pierre philosophale. Cette plante est utilisée depuis le moyen âge pour, à l’origine, redonner la virginité aux femmes ou de la vigueur à leur poitrine ! Egalement appelée le « manteau de dame » cette plante était réputée pour raffermir les tissus de l’appareil génital féminin en enveloppant celui-ci tel « un manteau » et ainsi…redonner la virginité aux femmes !
Depuis le XXème siècle, cette plante est reconnue dans la Pharmacopée française pour baisser le symptôme prémenstruel et préparer les femmes à accoucher.  Elle sera d’un bon secours après pour aider à reconstituer l’appareil utérin et contribuer au rétablissement du cycle de la mère (aussi en cas de fausse couche).
On trouve cette plante en Europe et Amérique du Nord en montagne, dans les prés voire même dans les jardins.
Bien qu’il existe environ 50 espèces d’alchémille, celle qui est le plus couramment utilisée est l’alchémille commune, également appelée alchémille vulgaire (Alchemilla vulgaris).

Comment consommer l’alchémille?

En infusion: Faire infuser 2 cuillères à soupe de plante pendant 15min dans une tasse d’eau chaude. Boire 2 tasses par jour.
On retrouve également l’achémille en extrait de plante: il est conseillé de prendre 30 gouttes par jour.
Attention
Du fait de son action proche de la progestérone, l’alchémille ne doit pas être ingérée si vous prenez la pilule. 
Enfin, la consommation de cette plante augmente le risque de constipation, compte tenu de ses propriétés anti-diarrhéiques.
Share Button
Elise

Elise

Passionnée d'aromathérapie, de cuisine végétarienne et bio, je vous propose ici mes astuces du quotidien qui tournent autour du bien être, à travers des alternatives économiques et faciles pour être bien au naturel, tout en respectant notre santé et notre l'environnement.
N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions.
Elise

Les derniers articles par Elise (tout voir)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "L’alchémille pour réguler le cycle féminin"

Soyez notifié des commentaires
avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Les mieux notés
Monica
Invité

J’aime beaucoup votre plume

wpDiscuz
Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez actubio sur Hellocoton

Découvrez la Slow Cosmétique