Avec l’hiver j’ai accumulé une fatigue assez forte. J’ai donc décidé de faire une petite cure de Chlorure de Magnésium.
La première fois que j’en ai avalé (dilué dans de l’eau), il faut l’avouer, j’ai trouvé ça vraiment dégoutant. L’amertume du chlorure de magnésium m’a même provoqué un frisson de dégoût ! En plus de ça, dans la journée, j’ai commencé à avoir mal au ventre (le chlorure de magnésium a un effet laxatif sympathiqueJ).
Mais au bout de quelques prises, j’ai été surprise de constater que j’avais moins de mal à l’avaler, sans pour autant trouver cela agréable, et les bénéfices que j’en ai tiré restent largement supérieurs au désagrément supporté. J’ai en effet, dès le lendemain commencé à ressentir des effets positifs : 
  1. moins de mal à me lever le matin (moi qui d’habitude éteignait, puis rallumait, puis éteignait, puis rallumait mon réveil !)
  2. moins de cernes autour des yeux (moins hibou)
  3. plus de pêche pendant ma journée de travail.
En s’intéressant de plus près aux propriétés du chlorure de magnésium, je pense que je devais manquer tout simplement de magnésium !

Dans quels cas prendre du chlorure de magnésium ?

Dès que vous sentez que vous allez être malade (gorge qui commence à piquer, fièvre, fatigue générale) optez pour le chlorure de magnésium 🙂
De manière générale, le chlorure de magnésium agit :
  • En prévention des états grippaux et rhumes.
  • Sur l’acné et ses lésions (en application diluée directement sur la peau + par voie interne).
  • En cas de carence passagère en magnésium. Ce qui reste important est de réintégrer des aliments riches en magnésium pour ne pas retomber dans la carence (vive les bananes notamment !)
  • En cas d’angine ou gorge fragilisée, qui « pique » 
  • Pour nettoyer les blessures, limiter les infections et soigner les brûlures (en compresse imbibée de chlorure de magnésium, à renouveler régulièrement)
  • Pour nettoyer la bouche et limiter les aphtes (en bains de bouche)
  • Pour lutter contre la constipation, limiter les crampes ou les courbatures 
  • Pour limiter le stress et favoriser le sommeil.
Personnellement, pour lutter contre la fatigue de l’hiver et retrouver un sommeil de bébé, j’ai pris durant 1 semaine 1 verre le matin et un verre le soir de chlorure de magnésium dilué dans 1 litre d’eau (je le diluais aussi dans les jus de fruits car c’est vraiment pas bon!).

Comment on obtient le chlorure de magnésium ?

C’est un composé chimique. Donc bon c’est pas naturel …mieux vaut éviter d’y avoir recours trop souvent. A choisir, il vaut mieux donc opter pour le Nigari (qui signifie « amer » en Japonais) qui est obtenu de manière naturelle. Il est extrait de l’eau de mer, on en tire alors le magnésium (sous forme de métal) par électrolyse. Vous pouvez vous renseigner sur ce cristal naturel sur le site www.nigari.fr. Le sel étant un aliment 100% naturel (comme l’eau par exemple), il n’existe pas de certification bio pour le nigari. Bien qu’on le trouve d’abord dans des boutiques bio, vous ne trouverez jamais de nigari bio, sachez-le!

C’est quoi la différence entre le nigari et le chlorure de magnésium ?

Tout d’abord, malgré son nom qui y fait penser, le nigari n’est pas une algue et ne provient pas d’une algue ! Le nigari est le produit obtenu en faisant traverser une masse importante de sel marin complet par une petite quantité d’eau. Le nigari est présent naturellement dans l’eau de mer. Il peut corriger des déficits nutritionnels tout comme le chlorure de magnésium et apporte les mêmes bénéfices. Le nigari se trouve dans les magasins bio et est donc plus sain que le chlorure de magnésium car c’est un produit obtenu de manière naturelle.

Comment le préparer ?

La préparation du chlorure de magnésium est simple : il suffit de diluer un sachet ou 20 g dans un litre d’eau peu minéralisée.
Le chlorure de magnésium peut s’acheter en pharmacie ou en boutique diététique en sachets de 20 g (moins de 2€ le sachet pour 1 bouteille de 1 litre). Mettez ensuite votre bouteille au frais, cela permettra de limiter l’amertume du produit. Aussi, un dernier conseil : avalez-le d’une traite et non par petites gorgées pour limiter le goût désagréable en bouche!
 
Attention :
Le chlorure de magnésium est efficace mais reste un complément alimentaire. Il ne doit pas se substituer à un traitement médical, ni à un régime alimentaire varié et équilibré, permettant normalement un apport en magnésium suffisant.
Le chlorure de magnésium est très déconseillé aux personnes  souffrant de problèmes de reins ou d’hypertension artérielle et dans tous les cas où le sel est déconseillé. Il est impératif aux personnes malades de se renseigner auprès de leur médecin avant la prise de ce complément.
La consommation excessive de chlorure de magnésium est éliminée naturellement par l’organisme par les urines chez un individu parfaitement sain. Elle peut provoquer une diarrhée naturelle qui indique que le corps a pu bénéficier d’une dose suffisante. Attention donc quand vous le consommez! L’idéal est de faire 1 à 3 cure maximum dans l’année.
Share Button
Elise

Elise

Passionnée d'aromathérapie, de cuisine végétarienne et bio, je vous propose ici mes astuces du quotidien qui tournent autour du bien être, à travers des alternatives économiques et faciles pour être bien au naturel, tout en respectant notre santé et notre l'environnement.
N'hésitez pas à me contacter pour toutes questions.
Elise

Les derniers articles par Elise (tout voir)

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Luttez contre la fatigue de l’hiver avec le chlorure de magnésium"

Soyez notifié des commentaires
avatar
Trier par:   Nouveau | Ancien | Les mieux notés
trackback

[…] Retrouvez aussi mon article sur le chlorure de magnesium et le nigari. […]

trackback

[…] nom de sel d’Epsom, on entend par là le sulfate de magnésium (à ne pas confondre avec le chlorure de magnésium!). C’est un sel amer, très riche en magnésium, dont les usages peuvent être très variés […]

Fermer le menu